top of page

Quatre angevins aux Championnats du Monde des Clubs d'Ultimate Frisbee

Du 23 au 31 juillet 2022 avaient lieu les Championnats du Monde des Clubs d'Ultimate Frisbee à Cincinnati (Ohio, États-Unis). Le club des Magic Disc d'Angers n'avait malheureusement pas pu accrocher un billet qualificatif pour celle qui est souvent considérée comme la plus grande compétition internationale d'Ultimate Frisbee. Quatre angevins y ont tout de même pris part au sein d'équipes françaises et belge.



Romain CHEMINEAU - PUC Ultimate (Paris) - Catégorie Mixte


Romain a intégré l'équipe mixte de la capitale en tant que joueur externe, après avoir réalisé quelques stages et un tournoi de préparation avec l'effectif parisien.


Présente dans la poule E avec cinq autres équipes, l'équipe mixte du PUC Ultimate avait pour premier objectif de terminer à l'une des trois premières places de cette poule, synonyme de qualification directe en seizième-de-finale. Malheureusement, les parisien.ne.s s'inclinent par trois fois et terminent donc à la quatrième place de la poule.

  • PUC Ultimate (France) 09 - 14 Red Flag (Canada)

  • PUC Ultimate (France) 15 - 08 Crazy Dogs (Suisse)

  • PUC Ultimate (France) 08 - 15 Voltaje (Colombie)

  • PUC Ultimate (France) 15 - 10 CUSB Red Shot (Italie)

  • PUC Ultimate (France) 14 - 15 SMOG 1 (Grande-Bretagne)


Le format de la compétition permet aux équipes n'ayant pas directement intégrées les seizièmes-de-finale de jouer un match de barrage face à une autre équipe. Le club parisien s'impose face à un club australien et intègre finalement les seizièmes-de-finale.

  • PUC Ultimate (France) 15 - 10 Wollongong Krank (Australie)


Dorénavant, l'équation est plutôt simple. Une victoire permet à Romain et ses coéquipier.e.s d'avancer plus loin dans la compétition. Une défaite et l'équipe parisienne s'enfonce dans le classement. Malheureusement, les deux premiers matchs de classement se soldent par deux défaites. Les joueurs et joueuses du PUC Ultimate concluent cependant par trois victoires, leurs permettant de terminer la compétition sur une note positive.


  • PUC Ultimate (France) 08 - 13 Pussin Tiristäjät (PuTi) (Finlande)

  • PUC Ultimate (France) 07 - 15 CRAZY (Japon)

  • PUC Ultimate (France) 15 - 07 SMOG Rising (Grande-Bretagne)

  • PUC Ultimate (France) 15 - 07 Two Oceans (Panama)

  • PUC Ultimate (France) 15 - 14 PBHG (Canada)


Le club parisien termine finalement à la vingt-cinquième place (sur quarante-huit équipes participantes). Au classement de l'Esprit du Jeu, le PUC Ultimate se voit attribuer une moyenne de 10,82/20 et termine à la vingt-quatrième place.


D'un point de vue personnel, Romain termine la compétition avec 19 passes décisives et 6 points.


L'équipe mixte du PUC Ultimate (Paris, France) - WUCC 2022


Léo STANGUENNEC & Thiven VIEL - Tchac (Orvault) - Catégorie Open


Léo et Thiven ont intégré l'équipe masculine des Tchac en janvier dernier en tant que joueurs extérieurs, à la suite d'un stage de sélection. Les mois suivants, ils ont pu travailler leurs automatismes avec les membres de cette équipe en participant à plusieurs stages mais également à divers tournois de préparation.


Les Tchac avaient terminé à la septième place de la dernière édition des Championnats du Monde des Clubs, résultat historique pour un club français. L'équipe Vice-Championne de France arrivait donc sur le sol américain avec une certaine attente.


Intégrés dans la poule E, les français avaient pour objectif de terminer à l'une des deux premières places de la poule, ce résultat les envoyant en poule haute. Une troisième ou quatrième place les enverrait en poule basse, avec une possibilité d'intégrer le haut de tableau si les résultats suivants sont satisfaisants. L'équipe terminant cinquième serait automatiquement reléguée au delà de la vingt-quatrième place.

Dans cette poule très souvent surnommée "poule de la mort" par les connaisseurs, les français s'inclinent par trois fois et terminent finalement à la quatrième place.


  • Tchac (France) 13 - 15 Furious George (Canada)

  • Tchac (France) 12 - 15 Rhino Slam! (États-Unis)

  • Tchac (France) 15 - 08 Makawua (Colombie)

  • Tchac (France) 13 - 15 Mooncatchers (Belgique)


Déversée en poule basse avec déjà une défaite à leur actif (face à Furious George), les joueurs des Tchac n'ont pas le droit à l'erreur. Deux victoires plus tard, ils terminent à la seconde place de cette poule basse et gagne un ticket pour les barrages.

  • Tchac (France) 15 - 12 Chevron (Grande-Bretagne)

  • Tchac (France) 15 - 08 Koels (Singapour)


Le match de barrage voit s'opposer les orvaltais aux allemands de Wall City (Berlin). Une victoire les envoie en huitième-de-finale. Une défaite les ferait jouer les places [17-24]. Fort heureusement, les français remportent ce match et intègrent donc le Top 16.

  • Tchac (France) 13 - 11 Wall City (Allemagne)


En huitième-de-finale, les Tchac s'inclinent sur la plus petite marge possible face au club italien de Bologne, après avoir mené une bonne partie du match. Ils remporteront leur match suivant avant de s'incliner par deux fois pour la fin de la compétition, notamment face à leur grand rival en France : Iznogood, Champion de France en titre.

  • Tchac (France) 14 - 15 CUSB (Italie)

  • Tchac (France) 15 - 11 Nomadic Tribe (Japon)

  • Tchac (France) 13 - 15 Sunder (Australie)

  • Tchac (France) 14 - 15 Iznogood (France)


Le club des Pays-de-la-Loire termine finalement à la douzième place (sur quarante équipes participantes). Au classement de l'Esprit du Jeu, les Tchac se voient attribuer une moyenne de 11,18/20 et termine à la seizième place.


D'un point de vue personnel, Thiven termine la compétition avec 1 passe décisive et 2 points. Léo termine lui avec un total de 1 passe décisive et 3 points.


L'équipe masculine des Tchac (Orvault, France) - WUCC 2022


Pierrick CHEVREUIL - Mooncatchers (Bruxelles) - Catégorie Open


Après avoir déménagé en Belgique en décembre 2021, Pierrick a pu rapidement intégrer l'équipe masculine des Mooncatchers. Après une saison 2022 pleine de promesse (Championne de Belgique 2022 Indoor et Outdoor, vainqueur du Gentle Invite, finaliste du Windmill Windup), l'équipe belge espérait accrocher une place parmi les dix meilleures équipes mondiales.


Intégrés dans la "poule de la mort" en compagnie des Tchac, les Mooncatchers déjouent tous les pronostics et terminent invaincus.

  • Mooncatchers (Belgique) 13 - 11 Furious George (Canada)

  • Mooncatchers (Belgique) 15 - 09 Makawua (Colombie)

  • Mooncatchers (Belgique) 15 - 12 Rhino Slam! (États-Unis)

  • Mooncatchers (Belgique) 15 - 13 Tchac (France)


En poule haute, les belges doivent terminer à l'une des deux premières places s'ils souhaitent intégrer directement les seizièmes-de-finale, sans passer par un match de barrage. Leur victoire face aux américains (Rhino Slam!) déjà dans la poche, les belges empochent une deuxième victoire dans la foulée. Le dernier match les voient s'incliner face à PoNY, l'une des équipes favorites de la compétition.

  • Mooncatchers (Belgique) 15 - 06 Euphoria (Colombie)

  • Mooncatchers (Belgique) 12 - 15 PoNY (États-Unis)


Directement qualifiés en seizième-de-finale, les belges voient l'une des meilleures équipes canadiennes se placer en travers de leur route. Précédemment vainqueur de leur match de barrage, les canadiens font jeu égal avec les belge, malgré un match de plus dans les jambes. L'équipe bruxelloise remporte tout de même ce match, sur la plus petite marge. Le lendemain, les belges réussissent un nouvel exploit en éliminant l'une des meilleures équipes américaines, encore une fois à l'universe point, et suscitent l'engouement d'une bonne partie de la communauté d'Ultimate Frisbee en Europe.

Dans le dernier carré, les belges s'inclinent face à Ring of Fire, l'équipe championne américaine en titre, avant de perdre une nouvelle fois contre Clapham, dix fois Championnes d'Europe sur ces douze dernières années.


  • Mooncatchers (Belgique) 15 - 14 GOAT (Canada)

  • Mooncatchers (Belgique) 15 - 14 Seattle Sockeye (États-Unis)

  • Mooncatchers (Belgique) 10 - 15 Raleigh Ring of Fire (États-Unis)

  • Mooncatchers (Belgique) 11 - 15 Clapham (Grande-Bretagne)


Le club belge échoue donc au pied du podium et termine à la quatrième place (sur quarante équipes participantes). Au classement de l'Esprit du Jeu, les Mooncatchers se voient attribuer une moyenne de 10,60/20 et termine à la vingt-troisième place.


D'un point de vue personnel, Pierrick termine la compétition avec 1 passe décisive.


L'équipe masculine des Mooncatchers (Bruxelles, Belgique) - WUCC 2022

180 vues0 commentaire

Comments


bottom of page