top of page

Champions de France de Beach Ultimate pour la cinquième fois !

Dernière mise à jour : 21 sept. 2023

Les 9 et 10 septembre 2023 derniers avaient lieu les Championnats de France de Beach Ultimate à Royan. Le club des Magic Disc se déplaçait en Charentes-Maritimes avec trois équipes : deux équipes masculines (Nationale 1 et Nationale 2) et une équipe féminine (Nationale 1). Revivez ce week-end historique pour le club angevin en découvrant le résumé de la compétition de l'équipe masculine en Nationale 1.


Invaincue, l'équipe masculine des Magic Disc remporte le Championnat de France de Beach Ultimate 2023

Un statut à assumer

Le Championnat de France de Beach Ultimate est toujours une compétition sacrée pour le club des Magic Disc. Premièrement parce que la compétition arrive très tôt dans la saison et permet à une cinquantaine de licencié.e.s de se rassembler sur tout un week-end après deux mois sans compétition. Mais surtout parce que le sable est une surface qui réussit plutôt bien aux angevins. Championne de France en 2015, 2016, 2017 et 2018, l’équipe masculine des Magic Disc avait perdu son titre en 2019 en finale face à Bordeaux avant de connaître un trou d'air post-Covid en 2021 (cinquième place). La saison dernière, l'équipe avait retrouvé sa place en finale mais s'était malheureusement inclinée d'un point face à Versailles.


Cette place de Vice-Champion de France de Beach Ultimate 2022 avait qualifié l'équipe pour les Championnats d’Europe des Clubs de Beach Ultimate qui se dérouleraient à Royan en juin 2023. Les joueurs angevins s’étaient alors illustrés en terminant Vice-Champions d'Europe, la meilleure performance réalisée par un club français à ce jour.


C'est donc en tant que Vice-Championne de France et Vice-Championne d'Europe que l'équipe avançait vers Royan, avec un objectif précis en tête.



Mission Portimão


Au delà du titre suprême, cette édition 2023 du Championnat de France de Beach Ultimate apportait un enjeu supplémentaire. En effet, l’équipe championne se verrait attribuer l'unique ticket qualificatif pour les premiers Championnats du Monde des Clubs de Beach Ultimate (WBUCC) qui se dérouleront à Portimão (Portugal) du 14 au 19 octobre 2024.


L’objectif était donc simple pour les angevins : apporter un cinquième titre de Champion de France au club et qualifier l'équipe pour les WBUCC. Ce serait un évènement historique, le club n'ayant jamais participé à un Championnat du Monde des clubs dans son histoire.


Pour mettre toutes les chances de son côté, le groupe angevin s'était retrouvé les 26 et 27 août 2023 à Saint-Jean-de-Monts pour un stage de préparation. Plusieurs sessions d'entraînement avaient été organisées. Le samedi matin, les joueurs avaient pu travailler les phases offensives. Le samedi soir, avant le coucher de soleil, la session s'axait plutôt autour de la défense de zone. Le dimanche matin, l’équipe avait pu régler les derniers détails grâce à deux oppositions face au club voisin de Challans. Un week-end de préparation sérieux qui avait également permis au groupe d'échanger des moments conviviaux en dehors de la plage, quelques jours avant l’échéance à venir.

Une phase de poule bien négociée

Le Championnat de France de Beach Ultimate 2023 commence donc le samedi 09 septembre sur la plage de Royan. Au programme : trois matchs de poule ainsi qu'un possible quart-de-finale. Quatre matchs donc de 40 minutes sous un soleil brûlant et les températures qui avoisinent les 30°C.


L'équipe angevine débute la compétition par un match contre Montrouge (Hauts-de-Seine), tout juste promu en Nationale 1. La hiérarchie est respectée et les angevins s'imposent (12-04). Sur l'arène principale, l'équipe masculine des Magic Disc enchaîne avec une deuxième victoire, cette fois-ci face à Toulouse (11-08). Un bon début de match permettra aux angevins de mener assez largement de cinq points. Les toulousains opéreront une belle remontée en deuxième partie de match mais l'écart acquis en début de match assurera la victoire aux angevins.

C’est au tour de Rennes de s'avancer pour le troisième et dernier match de poule. Angers prend ce match à coeur. En effet, deux ans auparavant, c'est cette équipe qui avait sorti les angevins en quart-de-finale, les privant ainsi du podium pour la première fois en dix ans ! Les Magic Disc prennent leur revanche et s'imposent (11-08).


Au classement final, Angers termine donc premier de sa poule et se qualifie pour les quarts-de-finale.


Équipe

Points

Série

+/-

1

Angers

9

🟢🟢🟢

+14

2

Toulouse

8

🟢🔴🟢

+9

3

Rennes

7

🔴🟢🔴

+0

4

Montrouge

6

🔴🔴🔴

-23

Place désormais aux matchs à élimination directe. À partir de maintenant, il n’existe plus aucune place à l’erreur. En quart-de-finale, les angevins rencontre l’équipe de Blois. Composée de jeunes talents, pour la plupart en équipe de France Junior, le match est physique. Mais les blésois font quelques erreurs, notamment sur de longs lancers, qui permettent aux angevins de convertir quelques défense. Les angevins s'imposent finalement (09-06).


La première journée se termine donc avec un carton plein pour l'équipe masculine des Magic Disc. De retour au logement, l'ensemble des trois équipes angevines partage un repas avec les familles et amis venus accompagner et supporter leurs équipes favorites.

Une demi-finale à sens unique


Dimanche 10 septembre : journée décisive. L'équipe est de retour sur la plage de Royan à 10h00 pour s'échauffer en prévision de la demi-finale. En face, la redoutable équipe du Mans, déjà vainqueur des angevins cette saison lors de la première journée du Championnat de France sur herbe. Avec de jeunes joueurs prometteurs et un jeu audacieux, le match peut s’avérer compliqué. Alors, l'objectif côté angevin est simple : tuer tout espoir de victoire dès le début du match.


Les angevins ont très faim dans cette entame de match et mènent rapidement (06-01). L’équipe adverse prend un temps-mort. Mais les angevins sont intouchables en cette matinée. Ils enchaînent (10-02) puis l'emportent finalement (13-03). Les supporters présents sur le bord du terrain le savent : c'est LE match référence du week-end. Le Mans a totalement déjoué mais se confortera plus tard dans la journée en remportant la médaille de bronze.


Côté angevin, la célébration est de courte durée et fait rapidement place à la concentration. Les joueurs le savent mieux que personne : attendre la finale, c'est bien. Mais à la fin, seule la victoire compte. Et face à eux un adversaire à la fois redouté et espéré : Bordeaux.



Le "Classico" du Beach Ultimate français


Cette finale 2023 a des airs de déjà-vu. En effet, Angers et Bordeaux s'oppose pour le titre de Champion de France pour la quatrième fois en six ans, les angevins menant actuellement deux titres à un.

Cette saison 2022-2023 a également été le théâtre de plusieurs affrontements à l'échelle nationale et internationale entre ces deux équipes. Il y a un an, Angers avait atomisé Bordeaux en demi-finale du Championnat de France de Beach Ultimate (11-03). Au Championnat de France Outdoor également, les angevins s'étaient imposés après avoir été menés tout le match (15-13). À Bruges (Belgique), les bordelais avaient couru après le score tout au long de match avant de finalement l'emporter (14-15) en demi-finale du Tom’s Tourney, deuxième plus gros tournoi d'Ultimate Frisbee en Europe. Leur dernier affrontement avait eu lieu à Royan en juin. Les angevins s'étaient alors qualifiés pour la finale des Championnats d'Europe de Beach Ultimate en écartant les bordelais (12-10).



Une finale très serrée


Il est 15h00 quand la finale débute : appelés un par un, les joueurs font leur entrée dans l'arène. Plusieurs centaines de personnes s'entassent dans les tribunes spécialement montées sur la plage pour cet événement. La Marseillaise retentit dans les haut-parleurs autour du terrain. Puis rapidement, le match débute. Pierrick Chevreuil, l'un des capitaines de l'équipe, remporte le toss et choisit l'attaque pour ce premier point. Il ne le sait pas encore, mais ce choix aura son importance en fin de match.


Les angevins débutent donc ce match par une réception du pull. Malgré une petite frayeur sur un revers de Rémi Pouplin un peu trop flottant que Romain Chemineau vient attraper au duel, l'attaque est relativement propre. Après une dizaine de passes, Steven Cochener trouve Robin Guergo en zone pour le premier point de cette finale (1-0). Les bordelais enchaîne avec une attaque très propre jusqu'à la dernière passe. L'angevin Léo Stanguennec s'allonge en zone et touche le disque. Malheureusement, la rotation de ce dernier n'est pas stoppée net, le disque continue de voler et l'attaquant l'attrape juste avant les limites du terrain (1-1). Sur la deuxième attaque angevine, Steven Cochener lance une longue flottante en zone. Robin Guergo perd son duel face au défenseur bordelais mais appelle une faute. Non contestée, l'angevin peut reprendre le disque devant la zone. Très rapidement, il trouve Romain Chemineau dans le "côté fermé" qui trouve la continuité sur Rémi Pouplin (2-1). S'en suit deux attaques très propres des deux côtés (3-2). Durant le sixième point, Mathéo Grelier réalise un gros travail défensif sur le handleur principal de Bordeaux. Il touche un disque qui était destiné à son adversaire. Mais ce dernier réussit à sauver la possession près du sol. Il enchaîne avec une passe flottante en zone qui lobe deux défenseurs angevins et atterrit dans les mains d'un attaquant bordelais (3-3). Sur l'attaque suivante, c'est au tour de Rémi Pouplin de lancer un coup-droit très flottant en zone. Pas moins de cinq joueurs sont à la retombée du disque. Robin Guergo s'envole au dessus de tout le monde et retombe dans la zone d'en-but, disque en main (4-3).


Les quatre points suivants voient les attaques prendre le dessus sur les défenses (6-5).


Il faut attendre le douzième point pour voir un premier changement de possession dans ce match. Sur une incompréhension entre le porteur du disque bordelais et son soutien, le disque tombe. La ligne défensive angevine a donc l'occasion de marquer un point pour la première fois de ce match. Un jeu en triangle se met en place entre Mathieu Begouen Demeaux, Pierrick Chevreuil et Hugo Herbin. Après quatre passes, Mathieu lance une longue dans la zone pour Hugo. Malheureusement, cette dernière est trop tendue. Hugo s'élance dans les airs mais le disque passe trop loin de lui. Les bordelais récupèrent donc le disque et remontent rapidement devant la zone. Sur un break inside en coup droit, le disque s'envole au-dessus de la cible initiale bordelaise. Un second attaquant a bien suivi l'action et vient attraper le disque (6-6).


Le treizième point voit offrir plusieurs opportunités aux bordelais de convertir une défense. Steven lance une longue en direction de Robin Guergo. Ce dernier, au duel avec son défenseur, attrape le disque et semble retomber en dehors des limites du terrain. Une faute "Force Out" est appelée et contestée par son adversaire. Le disque revient donc dans les mains du porteur du disque. L'attaque se poursuit jusqu'à ce que Rémi Pouplin lance un revers trop près du sol pour Robin Guergo. Ce dernier s'allonge mais rien n'y fait, le disque a touché le sol avant. Les bordelais récupèrent donc le disque pour la première fois du match. Après quelques passes, une longue est lancée. Rémi Pouplin saute plus haut que son défenseur et vient défendre ce disque qu'il avait lui-même perdu quelques secondes auparavant. Résilience. Sur l'attaque qui suit, Enzo Stanguennec est amené très haut au compte grâce à une belle pression défensive bordelaise. Il tente de recentrer le disque sur Rémi Pouplin mais sa passe est trop loin. Bordeaux se voit alors offrir une deuxième opportunité de prendre l'avantage dans ce match. Pourtant près de leur zone d'en-but, la défense angevine est héroïque. Les bordelais sont forcés à multiplier les passes sans gagner de terrain. Poussés à la faute, ils tentent une passe en zone sans qu'aucun receveur n'aille dans l'espace visé. Angers peut respirer, le disque est récupéré. Un temps-mort est appelé côté angevin. Reposés, les angevins réalisent une attaque propre et convertissent ce point qui aura duré pas moins de 7 minutes ! (7-6)


Les cinq points suivants voient de nouveau les attaques prendre le dessus sur les défenses. Plusieurs types de défense de zone sont tentées côté angevin, sans succès (9-9).


Sur leur dixième attaque et à l'approche du cap, les angevins vont perdre le disque sur une longue trop incurvée de Robin Guergo sur Romain Chemineau. Mais encore une fois, les bordelais vont perdre le disque sur leur dernière passe en zone. Angers ne se fait pas prier et marque son dixième point sur une nouvelle longue de Steven Cochener sur Pierre Guigo (10-09).


La fin du temps est annoncée. La première équipe à atteindre 11 points sera donc sacrée Championne de France.


Les angevins posent une nouvelle fois une défense de zone. Après quelques passes, une semi-longue est lancée au dessus du premier rideau de défenseurs. Hugo Herbin, qui veillait en tant que dernier défenseur, anticipe la passe et vient la défendre avant que l'attaquant bordelais ne puisse l'attraper. C'est une opportunité en or pour les cinq angevins sur le terrain de convertir cette première défense du match et d'offrir la victoire à l'équipe. Le disque est rapidement joué par Hugo Herbin sur Léo Stanguennec qui trouve Thiven Viel. Léo Stanguennec en profite pour sprinter vers la zone d'en-but. Thiven Viel arme sa longue. Malheureusement, cette dernière est trop basse et trop tendue pour que la cible angevine puisse l'attraper. Bordeaux récupère le disque et marque finalement ce point (10-10).


L'issue de ce match se décidera donc sur un universe-point. L’équipe qui marquera ce onzième et dernier point remportera le match, deviendra Championne de France et se qualifiera pour les Championnats du Monde. La tension est à son comble.


Bordeaux appelle un temps-mort pour souffler un maximum et appelle leur cinq majeur pour ce dernier point défensif. Les capitaines angevins appellent eux aussi cinq joueurs pour ce dernier point. Joueront Romain Chemineau, Steven Cochener, Rémi Pouplin, Enzo Stanguennec et Léo Stanguennec. Aucun changement quant aux lignes habituelles, si ce n'est l'intégration de Léo Stanguennec.


Grâce au toss remporté en début de match, les angevins débutent en attaque. Romain Chemineau récupère le disque et joue sur Rémi Pouplin. Ce dernier tente un une-deux mais sa passe prend le vent et s'envole vers les tribunes. Une première opportunité s'offre aux bordelais de remporter cette finale. Désormais en défense, les angevins pose des problèmes à l'attaque bordelaise. Puis, à quelques mètres de l'en-but seulement, un bordelais lance un coup droit directement dans le sol. Un cadeau dont souhaite bien profiter les angevins, qui appellent un temps-mort pour souffler. À la reprise, une longue passe est tirée par Rémi Pouplin sur Léo Stanguennec. Au duel, le défenseur bordelais s'envole et vient attraper le disque. Magnifique défense du Bordelais qui récupère le disque par un saut incroyable. Le public en tribune devient fou. Le jeu se poursuit donc par une attaque bordelaise. Une nouvelle passe longue est lancée en zone mais celle-ci est défendue par Enzo Stanguennec. S'offre alors aux angevins une troisième tentative de clore ce match. Romain Chemineau reprend le disque et trouve Steven Cochener qui touche Enzo Stanguennec. Ce dernier rejoue en une-deux sur Steven Cochener qui retrouve Romain Chemineau. Dans le même temps, Rémi Pouplin vient d'éliminer son adversaire sur un contre-cut astucieux et propose un appel dans la zone. Romain Chemineau lance la longue. Malgré le retour d'un défenseur bordelais, Rémi Pouplin ajuste sa position pour annihiler tout espoir de défense côté bordelais, attrape le disque dans la zone adverse et marque.


La tribune se lève alors pour applaudir les nouveaux Champions de France. La quarantaine de supporters angevins envahit le terrain pour célébrer cette victoire avec leurs joueurs. Angers retrouve enfin la plus haute marche du podium et se qualifie pour la première fois de son histoire pour un Championnat du Monde des Clubs ! HIS-TO-RI-QUE !



Classement final - Championnat de France de Beach Ultimate 2023 - Open - Nationale 1


1

Angers

9

Grenoble

2

Bordeaux

10

Nemours

3

Le Mans

11

Montrouge

4

Toulouse

12

Rennes

5

Blois

13

Biarritz

6

La Flotte

14

Challans

7

Luzarches

15

Versailles

8

Paris

16

Créteil

Au classement de l'Esprit du Jeu, les angevins terminent à la troisième place avec une note de 12,00/20.


Classement de l'Esprit du Jeu - Championnat de France 2023 - Open - Nationale 1

1

Biarritz

12,33

7

Challans

11,50

2

Grenoble

12,17

10

Nemours

11,33

3

Angers

12,00

11

Rennes

11,00

4

Blois

11,83

11

Paris

11,00

4

La Flotte

11,83

13

Versailles

10,83

6

Créteil

11,67

14

Luzarches

10,67

7

Toulouse

11,50

15

Montrouge

10,50

7

Bordeaux

11,50

16

Le Mans

10,17


À noter sur ce même week-end de compétition les très belles performances de deux autres équipes angevines :

  • L'équipe féminine termine septième pour son retour en Nationale 1 : Article dédié

  • La deuxième équipe masculine termine dixième pour la première année en Nationale 2 : Article dédié


Et maintenant... ?


Après 2015, 2016, 2017 et 2018, l'équipe masculine remporte donc le Championnat de France de Beach Ultimate pour la cinquième fois de son histoire. Elle se qualifie pour les Championnats du Monde des Clubs de Beach Ultimate qui se dérouleront à Portimão (Portugal) du 14 au 19 octobre 2024. La saison vient donc à peine de commencer qu'elle prend de suite un nouveau virage. De nombreux stages vont désormais s'organiser et l'équipe va participer à plusieurs tournois afin de se préparer au mieux pour cette échéance.


Le compte-à-rebours est désormais lancé : il reste tout juste un an aux angevins pour travailler et espérer performer contre des équipes du monde entier.


Si vous êtes une entreprise française et souhaitez soutenir d'une quelconque manière notre équipe (matériel, transport, sponsoring, mécénat,...) , n'hésitez pas et contactez-nous !

270 vues0 commentaire

Comments


bottom of page