Championnat de France Féminin – Nationale 1 : les filles dans le top 10 français

A Orvault également, les filles se sont confrontées à l’élite des équipes françaises dans la catégorie féminine ce week-end.


L'équipe féminine lors de le phase finale des championnats de France à Orvault


Pas de quarts de finale pour Magic Disc


Il était huit heures précises lorsque les joueuses Magic Disc arrivait sur les terrains de compétition le samedi. Nous commencions par deux matchs de poule et nos premières adversaires étaient les joueuses de l’équipe Lillipuc en provenance de Paris, une équipe expérimentée ayant déjà participé à des compétitions internationales. Face à la jeune équipe Magic Disc qui, rappelons-le, à jouer ensemble pour la première fois trois semaines auparavant et réalisait sa première compétition outdoor, le match s’annonçait rude pour nos Angevines. Pour autant, elles ne se sont pas laissées impressionnées puisqu’elles ouvrent le score après avoir vaincu la défense en zone de Lillipuc, mais c’est sans compter sur celles-ci qui nous rendent la pareil en marquant un point aussitôt. Très vite les Parisiennes prennent l’avantage mais Les Magic Disc leur offre une belle opposition avec un score de 7-4 à la mi-temps, pour Lillipuc. Malheureusement, la deuxième mi-temps est plus compliquée du côté des joueuses angevines qui ne parviennent qu’à marquer 2 points face une équipe Parisienne qui remporte le match 13 à 6. Aux vues de ce résultats, les Magic Disc savent qu’elles vont devoir jouer le bas de tableau (sur les 12 équipes présentes) et aller chercher au plus haut la 9ème place.


Après une pause de six heures, les Magic Disc jouait contre Yaka, équipe de Noisy-le-sec, championnes de France en titre depuis plusieurs années et qui a remporté tous ses matchs avec, au maximum, 3 points marqués par leurs adversaires. Un groupe impressionnant sur le papier et faisant trembler plus d’une équipe, les Angevines sont arrivées dans le match avec le but de marquer 4 points minimum pour réaliser le meilleur score du championnat contre cette équipe élite. Sans surprise, les joueuses de Yaka marquent le premier point rapidement, mais c’est sans compter sur les joueuses Magic Disc qui inscrivent leur premier point également. Au fur-et-mesure du match, les Angevines ne vont rien lâcher, marquants des points, faisant des défenses, rendant difficile chaque point à Yaka, qui mettent du temps à marquer pour qu’au final, la mi-temps se termine au cap + 1 et que le match se finisse à la fin du temps impartit avec les joueuses de Noisy-le-sec qui inscrivent le 13ème point. Cependant, l’objectif de marquer 4 points à Yaka par nos angevines a été atteint et même mieux ! Ce sont 7 points qui ont été marqués par les Magic Disc inscrivant ainsi un nombre de points exceptionnels et réalisant le meilleur score de tout le championnat face à yaka. C’est une défaite au goût de victoire qui a fait vibrer les Magic Disc durant 60 minutes !


Le top 10 pour les féminines


Après ces deux gros matchs, la journée n’était pas finie pour nos féminines. Un dernier match, de 80 minutes cette fois-ci, à 18 h 00, était encore au programme contre les locales, les Tchacs. Nous battant 13 à 8 lors de la première phase, un air de revanche flottait dans l’air et après un long match, dure, avec une fatigue accumulée sur les matchs précédents, les Angevines ont finalement réussi à s’imposer 12 à 10, après avoir mené tout au long du match malgré une belle opposition offerte de la part des Tchacs.


Après cette grosse journée et une courte nuit, les filles étaient de nouveau sur les terrains à huit heures le lendemain matin pour commencer le premier match de la journée à 8h45 face aux Show Must Gones de Lyon. Etant en effectif réduit, les filles de Lyon partaient avec un désavantage physique conséquent mais c’est sans compter sur leur combattivité qui a su déstabiliser nos angevines au cours du match. Toutefois, les Magic Disc ont réussi à se maintenir devant au score tout au long du match et termine sur une victoire de 15 à 10. On notera également le soutien et les encouragements de l’équipe masculine qui a porté l’équipe féminine tout au long de ce match.


Pour terminer ce magnifique week-end, les Magic Disc se retrouvaient à affronter les Détonnantes de nouveau, qui s’étaient également imposées face aux Magic Disc lors de la première phase avec un score de 11 à 7. Ce fut un match sensationnel, les deux équipes se rendaient points pour points, les angevines ont fait preuve d’un jeu défensif exceptionnels et un jeu offensif propre avec de belles actions. C’est une équipe soudée et avec un toute autre niveau que lors de la première phase qui a affronté les Détonnantes. Au bout de 80 minutes, à la fin du temps impartit, le score est de 10 à 10 suite à un point marqué par les Angevines. La victoire sera à l’universe et l’enjeu pour la neuvième place s’avère important. Les Magic Disc ont l’attaque, le jeu de handler se mets en place et soudain, Claire Chemineau envoie une longue sur Jade Glédel qui réalise le catch de l’année et enchaîne sur une passe à Perrine Bertaudeau qui marque le point ! L’émotion envahie les joueuses, des larmes de joie sont lâchées et de grands sourires sont présents sur l’ensemble des visages de l’équipe.


C’est un bilan sportif exceptionnel pour ce week-end avec trois victoires et deux défaites, dont une a la même saveur que la victoire. C’est un résultat qui restera dans l’histoire du club puisque c’était la première année qu’une équipe féminine outdoor participait aux championnats de France. Les objectifs étaient de créer une cohésion de groupe, de prendre confiance, d’être rigoureuses et avant tout de se faire plaisir mais, c’était sans imaginer que nous pouvions réaliser un tel classement. La qualification en poule élite était déjà une victoire mais, aller chercher cette neuvième place est une fierté pour les Magic Disc.


84 vues0 commentaire