Championnat de France féminin – Nationale 1 : Les angevines qualifiées pour la phase élite

La deuxième équipe à parcourir les terrains de compétition ce week-end était l’équipe féminine des Magic Disc qui était à Blois pour la première phase des championnats de France.

L'équipe féminine des Magic Disc Angers


Une concurrence de haut niveau


Ce week-end était une grande première pour les Magic Disc car c’était la première fois de l’histoire du club qu’une équipe féminine participait à un championnat outdoor.

Les objectifs étaient de se faire plaisir et d’apprendre à jouer ensemble pour cette équipe qui ne se connaissait pas en raison de l’arrivée récente d’une majeure partie des joueuses, et commençant tout juste l’ultimate pour certaines.

Les premières adversaires du samedi étaient les Chocolat’in, venant de Bordeaux. On peut dire que la première mi-temps s’est avérée difficile. Les Magic Disc relativement inexpérimentées, n’arrivaient pas à proposer des attaques assez efficaces pour marquer des points, mais elles pouvaient compter sur leurs qualités défensives. Les Bordelaises en ont profité pour développer leur jeu et c’est ainsi qu’elles mènent 7 à 3 à la fin de la première mi-temps. Toutefois, les angevines n’ont pas dit leur dernier mot et, après le départ d’une joueuse en direction des urgences, incluant le départ de la coach, les filles vont prendre les choses en mains pour l’honneur de leur coéquipière. Elles vont effectuer une remontée spectaculaire pour revenir au score de 7-7 à la fin du temps. Les Chocolat’in remettent tout de même un point et mènent 8 à 7 avant le cap + 1. Les joueuses des Magic Disc ne cèdent pas à la pression et vont finalement réussir à s’imposer 9 à 8 et obtenir une première victoire pour ce tout premier match.

La journée n’est pas finie, il reste deux matchs d’une heure encore pour nos féminines. Ces deux matchs s’annoncent et seront compliqués avec en face deux équipes très expérimentées, qui ont l’habitude de jouer ensemble, face à une équipe Magic Disc qui débute. A cela s’ajoute la chaleur épuisante et la fatigue du premier match, puis du second, ce qui amène à deux défaites : les Détonnantes (de Nantes) remportent le match 11 à 7 et les Freezgo de Blois l’emportent 13 à 3. Cependant, les résultats ne reflètent pas les très belles défenses et les belles attaques réalisées par les joueuses qui ont toujours jouer dans la bonne humeur, malgré la difficulté.


Une qualification en poule élite


Le dimanche matin, les joueuses étaient de retour sur les terrains, de bonne heure et de bonne humeur pour affronter les Fillelis de Versailles. Après une journée très instructive le samedi, les filles ont su en prendre de la graine et proposer un jeu plus structuré sur ce nouveau match. Toutefois, les fillelis répondaient présentes et durant la première mi-temps, les points s’enchaînaient les uns après les autres entre les deux camps. Les angevines ont commencé à faire la différence lors de la deuxième mi-temps où elles ont enchaîné les points et menaient 9 à 5 à un quart d’heure de la fin du match. Mais c’était sans compter sur la fatigue de la veille et une remotivation des Versaillaises qui ont réussi à revenir au score. Après un moment d’incertitude, les Magic Disc ont réussi à mettre ce dernier point et remportent le match à l’universe 10 à 9. Ce match servit d’exemple pour le prochain contre la Ligue de Bretagne où les angevines ont réussi à mener tout du long avec quelques points d’avance pour remporter le match 9 à 6.

Le dernier match du week-end était contre les Tchacs, des joueuses expérimentées, certaines jouant en équipe de France, et la partie s’annonçait de nouveau difficile. En effet, à la fin de la première mi-temps, les Tchacs mènent 7 à 2 mais l’équipe Magic Disc n’a pas dit son dernier mot et montre une opposition plus rude en seconde mi-temps. L’écart creusé en première mi-temps ne sera pas rattrapé mais 6 points seront marqués par chacune des 2 équipes, durant cette seconde mi-temps, montrant de réelles capacités du côté des angevines pour affronter une équipe expérimentée.

Pour conclure ce week-end, les résultats de l’équipe féminine leur permettent d’accéder à la poule élite pour la phase finale de ces championnats de France outdoor, qui aura lieu à Orvault, chez les Tchacs, les 11 et 12 juin prochains. Elles rejoindront l’équipe Open qui sera également sur place pour jouer la phase finale.


10 vues0 commentaire